Vallée du Dropt,
Vallée des Bastides
Patrimoine
et Histoire
La Vallée
en Images
Information
Tourisme
Contacts
et Liens
Repères
et Cartes
À voir sur la rive droite du Dropt
Les 9 cantons de la rive droite…

Le Buisson-de-Cadouin - Dordogne
Canton rattaché à la vallée du Dropt par le biais du « Pays des Bastides » (Monpazier, Beaumont, Villefranche).

  • À proximité
    Village de Cadouin (abbaye classée par l’UNESCO, halle, maisons anciennes). Bourg d’Urval (église fortifiée, four banal).
    Village de Cadouin

Monpazier - Dordogne
Proche de la source de la rivière (Capdrot), cette bastide, très bien conservée, est l’une des plus belles d’Aquitaine. Origine : 1284, Jean de Grailly (sénéchal de Guyenne), en paréage avec le seigneur de Biron

  • À proximité
    Châteaux de Saint-Germain et Biron. Églises de Marsalès et Saint-Marcory.
    Monpazier (« Plus beau village de France », Grand Site National) - Biron

Beaumont-du-Périgord - Dordogne
Maisons, belle église fortifiée, remparts. Bastide fondée en 1272 par Lucas de Thaney (sénéchal de Guyenne), en paréage avec l’abbé de Cadouin.

  • À proximité
    Église de Sainte-Croix-de-Beaumont. Château de Bannes. Bourg de Montferrand-du-Périgord (église, château-fort, peintures de la chapelle Saint-Christophe). Abbaye de Saint-Avit-Sénieur, classée par l’UNESCO au Patrimoine Mondial de l’Humanité. Maison à empilage de St-Germain.

    Molières : bastide fondée en 1284 par Jean de Grailly, en paréage avec l’abbé de Cadouin; la charte de coutumes est datée du 27 novembre 1285. Vaste église gothique, une maison sur arcades, ruines d’un château-fort.
    Église de Beaumont - Saint-Avit-Sénieur - Montferrand – Bannes

Retour accueil

Patrimoine et Histoire

A propos des bastides

Sur la rive gauche du Dropt

Sur la rive droite du Dropt

Les sites de l'Itinérance médiévale 2004

Infos
presse


Issigeac - Dordogne
Construite sur un plan circulaire, en opposition avec la rigueur urbanistique des bastides voisines, cette cité médiévale constitue une étape de charme :
labyrinthe des rues et placettes, maisons anciennes, église.

  • À proximité
    Églises de Monmadalès, Bardou et Conne-de-Labarde.
    Près de Saint-Léon-d’Issigeac, une bastide est mentionnée dans certains ouvrages à Roquépine (1283, Edouard 1er) — mais on ne relève aucune trace...
    Village d’Issigeac - Conne-de-Labarde

Sigoulès - Dordogne
Une étape vinicole.

  • À proximité
    Chapelle de Monbos. Châteaux de Gageac-et-Rouillac et Bridoire. Site de Monbazillac. Forteresse en ruine de Puyguilhem — on y utilisa l’artillerie à poudre pour la première fois dans la région, en 1338.

    Sur le canton de Sigoulès, trois bastides sont répertoriées : La Bastide-Monestier (1284, Edouard 1er), au tracé bien lisible, Beaulieu (mentionnée dans certains ouvrages - 1284,  Edouard 1er — il s’agit très probablement d’une erreur) et Puyguilhem (1265, Jean de Grailly), dont les les restes furent détruits dans les années 1945/50.
    Bridoire - Monbos

Duras - Lot-et-Garonne
Étape gastronomique et vinicole. La cité est construite autour du château des Ducs, imposante bâtisse dont les premières pierres furent scellées en 1137 (classée site majeur d’Aquitaine) 

  • À proximité
    Églises à Esclottes, Sainte-Colombe et Monteton. Restes de forteresses à Pardaillan et Monteton. Village de Soumensac, qui domine la vallée et le lac de L’Escourroux.
    Esclottes - Monteton - Soumensac

Pellegrue - Gironde
Bastide établie sur un site déjà habité, contrairement à beaucoup d’autres dans la région. Peu de témoins architecturaux, mais tracé bien lisible.
Origine : 1272, sous Henri III. La charte de coutumes ne sera promulguée que dix ans après par Edouard 1er.

  • À proximité
    Châteaux de Boirac-Ségur, Puch-de-Gensac et Lugagnac. Belle abbaye de Saint-Ferme.
    Saint-Ferme - Puch-de-Gensac

Sauveterre-de-Guyenne - Gironde
Edouard 1er mit fin à une querelle locale en s’appropriant le territoire et en fondant la bastide, en 1281; la charte fut accordée aux habitants deux ans plus tard.
Église, place centrale, belles portes fortes.

  • À proximité
    Églises à Saint-Brice et Castelviel. Moulin fortifié de Labarthe. Ruines de la commanderie de Sallebruneau.

    La bastide de Blasimon est la plus récente sur le territoire de l’Association Mixte de la vallée du Dropt. Son peuplement fut un échec et marqua la fin du mouvement de fondation des bastides dans la région. Origine : 1317-1322, par contrat de paréage entre l’abbé de Blasimon et le sénéchal du roi d’Angleterre. Moulin, belle abbaye. 

    Complexe médiéval du Castrum de Pommiers.
    Portes de Sauveterre – Abbaye de Blasimon - Sallebruneau - Pommiers

Saint-Macaire - Gironde
Cité médiévale, près de l’embouchure du Dropt : église (peintures sur les voûtes du chœur), prieuré, portes fortifiées et remparts, bel ensemble de la place du Mercadiou, remarquables demeures de marchands des XIVe, XVe et XVIe siècles. 

  • À proximité
    Églises de Verdelais, Saint-Maixant et Saint-Martin-de-Sescas.
    Village de Saint-Macaire - Saint-Martin-de-Sescas.

© Vallée du Dropt, Vallée des Bastides
Mairie, 24 560 Issigeac
Mentions Légales

Haut de page